Ce billet offre des trucs sur l’entretien d’une piscine utilisant l’ionisation au cuivre pour le contrôle des algues et des bactéries.

L’ingrédient actif principal dans tous les systèmes de traitement minéraux est soit le cuivre, soit l’argent. Beaucoup de systèmes combinent le cuivre et l’argent pour fournir la meilleure protection possible contre les algues et les bactéries. Les mêmes trucs s’appliquent aux ioniseurs au cuivre et à l’argent ainsi qu’à la plupart des systèmes minéraux.

L’avantage principal de l’ionisation minérale est qu’en moyenne, peu de produits chimiques sont nécessaires au maintien d’une piscine propre, claire et équilibrée. Certains fabricants d’ioniseurs prétendent qu’aucun produit chimique n’est nécessaire, mais cette affirmation n’est pas appuyée par l’EPA, Santé Canada et d’autres organismes gouvernementaux.

Électrode minérale

Avec les ioniseurs, la façon principale de maintenir la piscine propre et limpide est de libérer des minéraux dans l’eau. Un courant électrique charge les fiches minérales de l’électrode, qui est branchée sur la canalisation de la piscine ou du spa. Lorsque l’électricité passe d’une fiche à l’autre dans l’eau, des ions minéraux sont libérés. Ces ions minéraux sont l’ingrédient actif qui combat les bactéries, les virus et les algues. Au fil du temps, les fiches minérales s’usent. Il est important de surveiller les électrodes de façon régulière pour vous assurer qu’elles ne sont pas complètement usées. Cela signifierait qu’il n’y aurait plus de minéraux à libérer et risquerait d’entraîner la prolifération d’algues et d’autres problèmes.

Nous vous recommandons de remplacer l’électrode chaque saison. Cependant, cela varie selon la taille et l’usage de votre piscine. De plus, la première électrode s’usera plus rapidement que les autres, car les minéraux doivent s’accroître dans l’eau pour atteindre le niveau adéquat. Mais comme les ions sont très stables et restent dans l’eau même durant l’hiver, les électrodes suivantes dureront plus longtemps.

Voici des images d’électrodes usées.

Chlore / Brome

La plupart des organismes de santé reconnaissent les avantages de l’ionisation et suggèrent un bas niveau de chlore ou de brome de 0,5 ppm à 1 ppm (comparé à un niveau de 1 ppm à 3 ppm dans les piscines au sel ou au chlore).

Certains fabricants d’ioniseurs suggèrent des composés de chlore ou de brome à utiliser avec leur ioniseur. C’est bien, mais pas nécessaire. Toute forme de chlore, qu’il soit liquide, en rondelle, ou généré par le sel, fera l’affaire.

Nous recommandons d’utiliser des rondelles de chlore stabilisé de 3 pouces. Nous suggérons d’ajouter une rondelle aux deux semaines dans les piscines allant jusqu’à 25 000 gallons. Pour les piscines plus larges allant jusqu’à 40 000 gallons, nous suggérons d’ajouter une rondelle par semaine.

Les rondelles peuvent être déposées dans l’écumoire ou dans un flotteur. Certains disent que le fait de mettre des rondelles dans l’écumoire endommage celui-ci, mais comme vous n’ajoutez qu’une petite quantité, vous n’avez pas à vous en faire.

Si vous avez un chlorateur en ligne, vous pouvez ajouter plusieurs rondelles à la fois, puis régler le chlorateur sur 2 ou 3.

Super oxydation ou « traitement-choc »

Choquer une piscine est une façon de « super oxyder » l’eau. Cette méthode aide à brûler l’excès de matières organiques qui peut s’accumuler dans la piscine.

Dans une piscine ionisée, vous pouvez faire un traitement-choc après un usage intensif ou de fortes pluies. Suivez les instructions du produit selon la capacité de votre piscine.

Vous pouvez utiliser un super oxydant à base de chlore ou sans chlore. Les traitements-chocs sans chlore sont généralement à base de monopersulfate de potassium.

pH

L’ajustement du pH dans les piscines minérales est le même que dans tout autre type de piscine. L’échelle idéale est de 7,2 à 7,6. Un niveau plus bas ou plus haut affectera la sensation de l’eau et l’efficacité du chlore.

Avec l’ionisation au cuivre, l’acidité de l’eau augmente le risque que le cuivre tache la piscine, les accessoires et les surfaces. Il est donc important de tester le pH de façon régulière.

Cependant, le processus d’ionisation a un pH neutre. Il y a donc moins de fluctuations du pH que dans une piscine traditionnelle au sel ou au chlore. De plus, lorsqu’ils sont utilisés de façon adéquate, la plupart des ioniseurs et des systèmes minéraux n’ajoutent pas assez de cuivre ou d’autres types de minéraux dans l’eau pour causer des taches.

La façon la plus efficace de tester le pH est d’apporter un échantillon d’eau chez votre détaillant de piscine. La plupart testent l’eau gratuitement et peuvent suggérer des produits correcteurs de pH adaptés à vos besoins.

Vous pouvez également utiliser une trousse maison et commander des produits correcteurs de pH en ligne s’il ne vous convient pas de vous rendre en magasin.

Alcalinité

L’alcalinité doit être ajustée dans les piscines minérales comme dans tout autre type de piscine. L’échelle idéale est de 80 ppm à 120 ppm. Un détaillant de piscine peut tester l’alcalinité et le pH de votre eau et suggérer les produits appropriés. Cependant, si vous rendre en magasin ne vous convient pas, vous pouvez vous procurer une trousse maison et des produits chimiques en ligne.

En général, l’alcalinité des piscines ionisées fluctue peu. Cependant, il est important de tester l’eau régulièrement et de maintenir un taux d’alcalinité adéquat, car cela réduit les risques de perturbation du pH et les problèmes connexes.

Calcium et total des solides dissous (TDS)

L’échelle recommandée pour le calcium est de 200 ppm à 300 ppm. L’échelle recommandée pour les TDS est de 500 ppm à 2 000 ppm. L’eau contenant plus de 300 ppm de calcium ou 2 000 ppm de TDS peut entraîner l’entartrage de l’électrode. Comme l’électrode s’use en une à trois saisons, ce n’est habituellement pas un problème. Cependant, si l’électrode est excessivement entartrée, elle peut être nettoyée à l’aide d’une lime de métal.